[ PORTRAITS ]

JACQUES BOUDUBAN

Comme les cordes de son violoncelle, il vibre; pour la vie, les rencontres, les créations. Son instrument est classique, pas son parcours musical. Il aime le jazz, il improvise, recherche, invente, écrit. Pour créer, il a besoin de se lier. Liaisons, expériences, apprentissages, compagnonages qui enrichissent son langage et le mènent à la création d’une trentaine de spectacles en Suisse et en Europe. Tout en étant musicien, son violoncelle vibrant pour des projets où se côtoient une grande ”palette” de musiques (baroque, classique, traditionnelle, de variété, jazz, ethnique, contemporaine…), il est devenu aussi, au ”hasard” des rencontres, un peu compositeur, acteur, comédien, mime, chanteur, clown… Ces bagages qu’il porte en lui, moins voyants que la caisse de son instrument. Il vit à Neuchâtel, en Suisse, avec sa femme Kim et ses deux enfants Anatole et Pénélope.